Ostéopathie chez l’enfant et l’adolescent :

 

Lors de l’apprentissage de la marche, de nombreuses chutes même minimes peuvent retentir sur la biomécanique et engendrer par exemple des troubles du sommeil, des troubles ORL, des troubles digestifs, etc…

De plus, il est très important de suivre le bon déroulé de la croissance, pour éviter la survenue de troubles posturaux tels que scoliose, cyphose, lordose dites idiopathiques par le corps médical, c’est-à-dire sans origine évidente, et qui résultent souvent d’un manque de mobilité même minime d’une zone de l’appareil locomoteur présent depuis des années et entrainant des attitudes compensatrices débouchant sur ce genre de problème. Les causes peuvent être multiples : ostéo-articulaires, viscérales, crâniennes, ou autres..